Quels sont les plats traditionnels pour les fêtes de Noël ?

Guirlandes, cadeaux et sapin : aucun doute, Noël approche. C’est l’occasion de se réunir autour d’un merveilleux repas et de se régaler des mets les plus fins de la gastronomie française. Bistrot, traditionnelle et familiale, la cuisine française est réputée pour égayer les papilles, et transforme un simple repas en festin de roi.



Le salé s’invite à table


Le foie gras est un aliment phare de la gastronomie française. Accompagné de ses toasts de pain d’épice ou relevé d’un confit, il séduit par son goût authentique et son caractère.
Les entrées de Noël s’orientent souvent côté mer. On retrouve la finesse du caviar, ou des œufs de lompe dans un registre un peu moins luxueux. Les fruits de mer et les coquillages ont également leur place à table, notamment les huîtres, très appréciées à cette période de l’année. Le saumon fumé, déclinable dans de nombreuses recettes, est une valeur sûre à inscrire à un menu de fêtes.
En plat principal, on retrouve essentiellement les volailles telles que le chapon ou la dinde, que l’on fourre de marrons ou d’une délicieuse farce. On l’accompagne d’un traditionnel gratin dauphinois pour donner une touche cuisine bistrot, et de fagots d’haricots verts qui apporteront un peu de fraicheur au plat. Certains préfèreront un civet de biche ou une daube de chevreuil.

Les desserts enchantent Noël

La féérie de Noël ne serait pas complète sans les traditionnels desserts. La cuisine française est connue pour ses pâtisseries équilibrées et gourmandes. Les régions françaises ont des coutumes différentes concernant les desserts de la nativité. 
En Provence, les célèbres treize desserts sont servis. Ils se composent de fruits secs (noix, figues séchées, dattes, raisins secs), de fruits confits, de pâte de coing, de fruits confits, d’une pompe à huile, de nougat blanc, de nougat noir, de nougat rouge, de calissons d’Aix, d’agrumes et enfin d’un melon d’eau. 
Dans l’Est, on consomme des desserts à base de pain d’épice ainsi que de petits sablés appelés Bredele.
Mais le dessert le plus typique reste sans doute la bûche de Noël : glacée ou fourrée de crème au beurre, elle est la star des fins de repas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *