La Tradition française de la galette à la frangipane

Bien que cela ne nous vienne pas immédiatement à l’esprit, les fêtes de fin d’année apportent aussi le mois de janvier, et donc l’Épiphanie. L’Épiphanie, fêtée le deuxième dimanche après Noël, approche donc inévitablement. Revenons alors le temps de quelques lignes sur la gastronomie française et la tradition de la galette à la frangipane qu’on retrouve dans les magasins, qu’on peut confectionner chez soi, ou déguster dans un bistrot.

Qu’est-ce que l’Épiphanie ? 


L’Épiphanie, fête d’arrivée des rois Mages, venus rendre visite au nouveau-né, Jésus. Fêtée initialement le 6 janvier, elle est désormais fêtée en France, depuis 1802, le deuxième dimanche après Noël. Depuis l’époque du Moyen-Âge, les Français et la cuisine française ont pour tradition, à cette date, de déguster une galette des Rois en référence, bien évidemment, aux rois Mages. Une fève est cachée dans le gâteau, et celui la trouvant devient donc roi. Le fait de tirer les rois ne se fait pas n’importe comment : il faut découper la galette de façon à ce qu’il y en ait pour tous les convives et une supplémentaire, qu’on nomme la part du Bon Dieu.



La frangipane ou le royaume ? 


Si l’Épiphanie est largement populaire dans la France entière, la gastronomie française se dispute plusieurs types de galettes pour cette journée spéciale. Initialement, il s’agit d’une pâte briochée ou feuilletée, pouvant être fourrée à différents goûts. Tandis que dans le sud de la France, le royaume brioché à la fleur d’oranger et aux fruits confits est largement préféré, il vous faudra être plus au nord pour déguster une frangipane ou galette parisienne dans un bistrot, ou qu’elle fasse l’unanimité dans la cuisine française. Se composant de deux tiers de crème d’amande et d’un tiers de crème pâtissière, la frangipane est consommée par 7 français sur 10, et la fève fait généralement l’objet de triche par les plus vieux, désirant de faire des plus jeunes les rois de la fête !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *